GASPÉ, MY LOVE


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les passants (zoran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jérémie Lachance

avatar

(MESSAGES) : 40
(ARRIVÉ(E) LE) : 05/07/2015

MessageSujet: les passants (zoran)   Lun 6 Juil - 9:11

Il finissait souvent par se retrouver dans le café. Jérémie n'avait plus de cours du reste de la journée. Un avantage du Cégep. Pouvoir prendre son sac à dos et se mettre à vagabonder dans la ville en plein milieu de la journée. Il commande un café glacé, comme toujours. La glace tinte dans son verre, il s'asseoit à son endroit préféré, une table située juste à côté de la fenêtre. Il peut observer les passants, certains qu'il connait, d'autres non. Chacun avec leur histoire. C'est bizarre. Quand on marche dans la rue, on ne se rend pas compte des épreuves que chacun a traversé. Et ils ne pensent pas à la nôtre. Un nouveau visage passe devant la fenêtre. D'habitude, on se reconnaît assez facilement à Gaspé. Mais cet homme avait un visage qui n'était pas d'ici. Pas du Québec. C'est pas que tout le monde ici se ressemble, mais c'est que lui ne ressemble pas au monde. Il ne fait que marcher, et pourtant toute la lourdeur du monde pèse dans son regard. Un témoignage silencieux. Jérémie fouille dans son sac, en extirpe son fidèle Nikon. Abandonnant son café sur la table, il sort dehors et s'avance vers l'inconnu, la voix et les mains tremblantes crispées sur son apapreil photo, il lui demande

-'Scusez moi... Euh, vous voyez, je fais de la photo et je me demandais si vous accepteriez que je vous photographie?

Jérémie voulait capturer cette tristesse étrangère dans son appareil, pour la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zoran M. Bravska

avatar

(MESSAGES) : 49
(ARRIVÉ(E) LE) : 05/07/2015
(LOCALISATION) : la où le vent m'emporte

MessageSujet: Re: les passants (zoran)   Lun 6 Juil - 20:17

J'ai souvent pour habitude de marché dans les rues. Je n'utilises jamais la voiture ou que très rarement. Quand je marche je pense, je laisse mes souvenirs m'envahir, je laisse pendant un moment place à la nostalgie et à mon passé. Les souvenirs c'est la seule chose qui me reste de mon passé. Enfin non il me reste bien une photo de ma femme et de ma fille. Une photographie que j'avais prise à l'époque où j'aimais capturer les moments présents. Perdu dans mes pensées je passe devant le café. Aujourd'hui je ne travaille pas mais je veux juste marcher. Soudain je me fais interpellé. Mon regard se pose sur un jeune homme tenant un appareil photo. Un Nikon pour être précis. Après un moment je dis

"C'est un joli appareil photo. Avec les photos on peut capturer un moment présent, faire passer des émotions. ça fait longtemps que vous faites des photos? J'en faisais avant avec des pellicules argentique mais c'était il y a longtemps"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
les passants (zoran)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SORRY de Zoran Drvenkar
» Quand sont apparus les passants de ceintures sur les pantalons ?
» GBM 92 Hors série la couv
» L 'EGALITE : UN PASSANT ATTARDE
» Etes-vous prets pour l'hiver?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GASPÉ, MY LOVE :: GASPÉ :: cash city :: chez monique-
Sauter vers: